Publications

Pilo est l’invention d’une start-up française. Il s’agit d’une pile qui a la particularité de se recharger par le mouvement. Une innovation qui pourrait révolutionner le secteur des piles tout en réduisant le gaspillage de façon significative.
Dernier-né d’un ingénieur français en aéronautique, Bionic Bird est un oiseau robotique plus vrai que nature. En plus de reproduire le mouvement des ailes de son homologue animal, ce drone déguisé peut être contrôlé à partir d’un smartphone.
Tom's Guide- par Bruno Mathieu - 20/11/2014
Voilà déjà la 8e version du Zephyr d'Airbus. Si vous prenez le train en marche, le Zephyr est un énorme engin volant, qui peut voler de manière totalement autonome. Cette petite prouesse est due à ses immenses panneaux solaires, qui lui assurent une autonomie durant une nuit complète et lui permettent de voler en toute tranquillité.
Tom's Guide- par Edouard le Ricque - 19/11/2014
500 km/h, c’est la vitesse atteinte par le train à exploitation commerciale le plus rapide du monde : un Maglev. Testé au Japon, ce transport d’un nouveau genre est équipé d’une propulsion magnétique qui lui vaut son appellation de Maglev pour Magnetic Levitation (sustentation magnétique). En effet, il n’est pas rattaché aux rails à proprement parler. En fait, il lévite au-dessus d’elles grâce au phénomène de répulsion magnétique dont tout à chacun peut faire l’expérience avec deux aimants opposés l’un à l’autre.
Humanoïdes.fr- par Isaac Asimov - 19/11/2014
Des chercheurs norvégiens ont fabriqué un robot capable de s’adapter à n’importe quelle situation, qui peuvent même imprimer des pièces 3D sur le vif, pour s’auto-réparer en cas d’anomalie. Son utilité : pouvoir l’envoyer n’importe où sans qu’il ne cesse de fonctionner.
La première piste solaire cyclable est en passe de devenir réalité au Pays-Bas. Baptisé SolaRoad, il s’agit d’un tronçon de route aménagée et habillée de panneaux solaires. Une initiative qui offre un aperçu de l’autoroute de demain.
Humanoïdes.fr- par Isaac Asimov - 09/11/2014
Des chercheurs du laboratoire iBionicS de l’Université de Caroline du Nord ont transformé de vrais cafards en mini robots parfaitement opérationnels pour des missions de reconnaissance et sauvetage.